ACTUALITES

La CFDT de la fonction publique en mouvement

0

Suite aux annonces du gouvernement – gel de la valeur du point d’indice, rétablissement du jour de carence, remise en cause du calendrier PPCR, la CFDT fonctions publiques lance en ce début de rentrée une action pour rappeler au gouvernement, nos attentes et nos exigences pour la Fonction Publique et l’ensemble de ses agents, quel que soit leur statut.

Cette action prend la forme d’une carte postale-pétition à signer et faire signer sans modération aux agents concernés. Ces cartes postales sont à renvoyer remplies et signées à l’UFFA qui les remettra au Président courant octobre. Nous vous proposons de récupérer les cartes auprès des agents et de les remettre aux UD et UTI qui se chargeront de leur transmission à l’UFFA.

Vous pouvez visualiser et télécharger ici la carte postale :

carte_petition_2017_cfdt_fonctions_publiques.

Enfin, une journée de mobilisation est prévue le mardi 10 octobre 2017. La CFDT Fonctions publiques appelle à la mobilisation l’ensemble des agents publics le 10 pour peser sur le rendez-vous salarial qui se tiendra en présence du Ministre Gérald Darmanin en charge de la Fonction publique. Lire le communique_commun_journee_unitaire_fp.

19 septembre 2017 |

La formation syndicale des élus et mandatés

0

Au moment même où le dialogue social s’envisage de peser plus encore au plus près du terrain, c’est-à-dire dans l’entreprise, la carrière des élus syndicaux est au cœur de la future loi travail. En effet, selon le rapport récent de Jean-Dominique Simonpoli remit au Ministre du Travail, il indique que “l’insuffisance des dispositifs permettant de rendre plus attractif l’exercice de mandats et de responsabilités syndicales – notamment en luttant contre les discriminations réelles et ressenties, en permettant de valoriser les expériences et les compétences acquises et en prenant en compte les notions de parcours et de carrière – est un frein à l’engagement syndical et à l’exercice de fonctions électives. Elle est incompatible avec l’objectif d’un dialogue social constructif et de qualité, notamment au niveau des entreprises dans le cadre des instances représentatives du personnel (IRP) et de la négociation avec les organisations collectives”.

Le développement du dialogue social comme facteur d’amélioration des relations sociales, de performance économique et de progrès social, est conditionné par la valorisation de l’engagement de ses acteur(rice)s – Avis du Conseil économique, social et environnemental (CESE), adopté à l’unanimité du 13 juillet 2017.

La formation syndicale est un droit pour nos militants et adhérents, un devoir pour notre organisation. La CFDT doit apporter aux salariés une analyse sans concession des mutations en cours et faire progresser une vision de l’avenir qui donne de l’espoir, propose des voies possibles de progrès, permette de mobiliser les salariés autour d’une approche critique et constructive des transformations afin d’éviter désespérance, peurs et replis qui menacent la cohésion de la société. La formation est un élément source d’émancipation. L’Union Départementale met à disposition de ses adhérents et militants de nombreuses sessions sur des sujets aussi variés que les IRP (Institution Représentative du Personnel), la santé au Travail, la protection sociale, le juridique, etc.

10 août 2017 |

C3P : COMPTE PERSONNEL DE PRÉVENTION DE LA PÉNIBILITÉ

0

Le mettre en place sans complexité ! La CFDT a bien entendu le message du Premier ministre : le dispositif permettant de garantir des compensations aux salariés exposés à la pénibilité ne serait pas remis en cause et leurs droits seraient garantis.

Ce dispositif de justice sociale, qui reconnait que  les conditions de travail difficiles ont des conséquences sur l’espérance de vie pour certains salariés, doit maintenant entrer dans une phase de normalisation. Il faut en finir avec  les polémiques stériles et les atermoiements qui ne servent  qu’à entretenir le doute auprès des entreprises et le sentiment d’incompréhension auprès des salariés concernés.

La CFDT reste, comme elle l’a toujours été depuis la création du Compte personnel de prévention de la pénibilité (C3P), ouverte au dialogue pour une bonne mise en œuvre du dispositif. En 2016, 800 000 salariés ont bénéficié de points sur leur C3P. La CFDT appelle le patronat à lever les freins à la généralisation du dispositif, notamment en faisant agréer les référentiels de branches, nécessaires aux plus petites entreprises pour les aider à mettre en place ce droit légitime pour leurs salariés concernés.

1 juin 2017 |

La CFDT adresse une lettre ouverte à Emmanuel Macron

0

A la suite de l’élection du nouveau président de la République, la CFDT a décidé de faire rapidement connaître ses attentes et ses exigences.

Les Français ont exprimé autant de peur et de défiance que d’attentes et d’espoir, auxquels il faut répondre. Ce qui s’est exprimé, c’est aussi une aspiration à la fraternité, à la solidarité et à l’amélioration des conditions de vie et de travail face à la précarité, au chômage et à la pauvreté. En France, l’urgence, c’est d’abord de créer des emplois de qualité car le chômage est insupportable. Pour cela, il ne suffira pas d’encourager les « success stories » et les aventures individuelles. Une nouvelle réforme du code du travail, surtout si elle est menée sans concertation, ne peut pas non plus être une recette miracle. N’oubliez pas, Monsieur le Président : il n’y a pas de réformes acceptées si elles ne sont pas justes, comprises et concertées.

Partagez le pouvoir ! Donnez de l’air à notre société ! Laissez de l’espace aux organisations dont la mission est de faire entendre la voix de ceux qui n’en ont pas. Faites confiance aux organisations qui permettent aux individus de s’organiser ensemble pour peser sur leur avenir ! Sans la démocratie sociale, la démocratie politique est impuissante.

Lire notre texte_lettre_ouverte_à_Emmanuel_Macron !

16 mai 2017 |
CFDT Isère - Copyright 2012 - 2020