Journée internationale contre les LGBTIphobies, Pour la CFDT, un combat pour l’égalité et l’émancipation

0

T

Publié le 17/05/2024

Par LYDIE NICOL, SECRÉTAIRE NATIONALE DE LA CFDT

Selon le rapport de l’Agence européenne des droits fondamentaux (FRA) publié le 14 mai, les violences à l’égard des minorités sexuelles et de genre ne cessent d’augmenter depuis cinq ans, dans toute l’Europe. Les cas de harcèlement et d’actes d’intimidation se multiplient dans l’espace public et à l’école. Cela est particulièrement notable pour les personnes transgenres.

Selon le rapport de l’Agence européenne des droits fondamentaux (FRA) publié le 14 mai, les  violences à l’égard des minorités sexuelles et de genre ne cessent d’augmenter depuis cinq ans, dans toute l’Europe. Les cas de harcèlement et d’actes d’intimidation se multiplient  dans l’espace public et à l’école. Cela est particulièrement notable pour les personnes  transgenres.

Le rapport de SOS Homophobie paru hier avec 2377 signalements évoque également un  climat qui se dégrade et une « libération de la parole LGBTIphobe ». Pour enrayer cette montée des violences, il est urgent d’agir dans tous les espaces de vie collectifs par des actions de prévention : sensibilisation, formation, accompagnement mais  également d’écoute et de défense des personnes concernées.

Alors que désormais une personne LGBTI sur deux parle ouvertement de son orientation sexuelle ou de son identité de genre, seulement 1 sur 4 ose le faire sur son lieu de travail. Permettre à  chacun et chacune de s’épanouir pleinement au travail et en société est une des conditions  de l’émancipation, valeur chère à la CFDT. L’action syndicale au plus près de ces  travailleurs et travailleuses prend tout son sens dans ce combat. 

La CFDT est résolument engagée dans le milieu du travail. À travers son guide Agir contre les  discriminations LGBT dans le monde du travail et des fo mations dédiées, la CFDT accompagne ses militant.es afin qu’ils puissent, dans chaque administration et chaque entreprise, prévenir ces  phénomènes et accompagner les victimes. 

Lutter contre les LGBTI phobies doit reposer sur l’engagement de chacun et sur une action résolue des collectifs, nous nous y employons. Un effort pa ticulier doit être réalisé contre la  transphobie afin d’enrayer la montée des discriminations et violence sur les lieux de travail, et pour que la section syndicale soit un lieu privilégié d’écoute et de protection.

La CFDT rappelle également qu’il est de la responsabilité des employeurs que chaque lieu de travail soit exempt de discrimination envers les personnes lesbiennes, gays, bies, trans et intersexes : nous en sommes trop loin aujourd’hui !

12 juin 2024 |

Les commentaires sont fermés.

CFDT Isère - Copyright 2012 - 2020