ACTUALITES

La CFDT Carrefour obtient la baisse des indemnités de départs de l’ex-PDG

0

Le 15 juin, une centaine de militants CFDT sont intervenus lors de l’assemblée générale des actionnaires du groupe Carrefour. Interpellée sur la rémunération de ses dirigeants, la direction a été mise sous pression et les indemnités de départ de l’ancien PDG ont été revues à la baisse. 

« Nous sommes très satisfaits de notre intervention », a déclaré Sylvain Macé, le délégué national CFDT de chez Carrefour à l’issue de l’assemblée générale des actionnaires où plus d’une centaine de militants CFDT, petits actionnaires de Carrefour, sont intervenus, à grands renforts de sifflets. Cette intervention a eu lieu le 15 juin dernier à Aubervilliers (93). « Nous avons réussi à mettre la direction sous pression, estime le cédétiste, sur les critères de déclenchement de primes des dirigeants pour lesquels nous demandons plus de transparence. »

D’ailleurs l’ancien PDG, Georges Plassat, a annoncé qu’il renonçait à près de 4 millions € de ses indemnités pour un montant total de 17 millions. « Tout ceci démontre qu’on n’est pas impuissant et qu’on peut faire plier une direction sur une thématique de justice sociale » a commenté Sylvain Macé. La CFDT Carrefour a pris acte de cette décision tout en la jugeant « tardive et partielle » et a demandé à ce que les 4 millions soient réinjectés dans la négociation sur le partage des bénéfices qui doit aboutir d’ici le 25 juin. Elle demande également que 100 millions soient mis au pot de cette négociation pour les 128 000 salariés du groupe soit environ 800 € par travailleur.

Les militants CFDT présents à l’AG des actionnaires ont également pu constater qu’ils n’étaient pas les seuls à critiquer la politique de la direction. Des questions ont été posées par des investisseurs sur le bien-fondé de la mise en location-gérance de magasins et certains ont proposé de renoncer à leurs dividendes, comme le souhaite la CFDT. Pour autant, l’échelle des salaires dans le groupe reste de 1 à 300 !  « Nous allons continuer nos actions, poursuit le délégué national CFDT, jusqu’à ce qu’on revoit le mode de gouvernance du groupe. » Ce dernier traverse une crise profonde qui pourrait se solder par la suppression de plus de 5 000 emplois dans le cadre du plan de transformation 2022 annoncé par l’actuel PDG en février.

dblain@cfdt.fr

19 juin 2018 |

Enquête sur la pauvreté en Auvergne Rhône Alpes

0

La seconde édition de l’enquête de conjoncture sur la pauvreté en Auvergne-Rhône-Alpes vient d’être publiée par la Mission Régionale d’Information sur l’Exclusion (MRIE)
(Pour rappel, la première édition de l’automne 2017 est toujours accessible).

Cette enquête, menée en mai 2018, permet de recueillir les constats et opinions des acteurs de terrain dans toute la région. Elle propose une autre manière d’appréhender la pauvreté, plus réactive et plus qualitative parce que basée sur l’expertise de ceux qui la côtoient régulièrement.

Ce qui est nouveau dans cette seconde édition, c’est que nous pouvons mettre en évidence des évolutions, des tendances, par rapport à le première édition menée à l’automne 2017.

Ce travail a été mené grâce à la mobilisation de plus de 300 acteurs d’Auvergne-Rhône-Alpes engagés au quotidien avec les personnes en situation de pauvreté. L’enquête est réalisée tous les 6 mois, si certains acteurs de terrain souhaitent venir consolider l’échantillon de répondants, qu’ils n’hésitent pas à nous le signifier via : mrie@mrie.org

 

19 juin 2018 |

49ème Congrès Confédéral à Rennes du 4 au 8 juin 2018

0

[Vidéo] Suivez en direct et en intégralité le congrès de Rennes dès le 4 juin à 14 heures

Le Bureau National Confédéral (BNC) a définitivement arrêté le projet de résolution et les quinze débats qui seront soumis aux congressistes. Et à la veille d’éclaircir la feuille de route des quatre ans à venir, du 4 au 8 juin à Rennes, la CFDT fait évoluer la manière de comptabiliser ses adhérents, pour plus de transparence.

Le BNC a décidé, en septembre 2017, de faire évoluer le mode de calcul du nombre d’adhérents de la CFDT afin d’adopter une règle claire, compréhensible et vérifiable. Mise en œuvre pour la première fois cette année, la méthode permet en outre que le nombre d’adhérents de la CFDT soit attesté par les commissaires aux comptes. Pour 2017, la CFDT compte donc 623 802 adhérents, dont 83,54 % ont réglé onze mois de cotisation ou plus sur l’année. Un chiffre quasi à l’étale comparé à ce qu’il aurait été en 2016 selon la même méthode (629 612, soit une baisse de 0,92 % entre 2016 et 2017). Auparavant le comptage s’effectuait sur la base de calcul de 8 mois de cotisation pour un adhérent.

Chaque délégation des syndicats de l’Isère vont débattre sur le rapport d’activité, le rapport de la CNAS (Caisse Nationale d’Action Syndicale), le rapport financier, les modifications statutaires, le projet de résolution et les 15 débats. Les délégations éliront la commission des chartes et le nouveau Bureau National qui élira la nouvelle commission exécutive. Laurent Berger se représente au poste de secrétaire général de la confédération.

 

4 juin 2018 |
CFDT Isère - Copyright 2012 - 2017.