ACTUALITES

Pacte de la vie au travail : tout reste à faire pour améliorer la qualité de l’emploi et du travail

0

Publié le 18/04/2024

Par Commission exécutive de la CFDT

Le Bureau national de la CFDT a décidé à l’unanimité de ne pas signer le texte issu de trois mois de négociation sur le Pacte de la vie au travail.

L’enjeu de cette négociation, repris dans le préambule du projet d’accord, était de construire les voies et moyens nécessaires pour améliorer l’emploi et le travail, notamment des seniors. Force est de constater que des organisations patronales n’avaient pas cette ambition.

La CFDT a agi sans discontinuer pour

  • Refonder les entretiens professionnels et ainsi préparer les reconversions, prévenir l’usure professionnelle et améliorer l’emploi des séniors ; 
  • Construire un cadre robuste de négociation de branche et d’entreprise afin de changer la réalité de l’emploi des séniors.

Les employeurs ont bloqué toutes les mesures concrètes qui auraient permis d’aboutir à un accord équilibré. Le choix du patronat de ne pas permettre à la négociation pour le Pacte de la vie au travail d’aboutir, n’efface cependant pas la responsabilité des employeurs quant au maintien des salariés dans leur emploi dans de bonnes conditions de travail. Rappelons que les entreprises françaises sont déjà dans le bas du classement européen sur le sujet. La CFDT, elle, ne s’y résout pas. La CFDT continuera de mobiliser ses négociateurs et négociatrices d’entreprises et de branches pour porter ses revendications sur les conditions de travail et sur l’emploi.

La CFDT est un interlocuteur loyal. Conformément à l’agenda social porté par les huit organisations syndicales et patronales, ainsi qu’au document d’orientation du Gouvernement, la CFDT négociera jusqu’au bout le CETU et les reconversions.

Dans son opposition à la réforme des retraites, la CFDT a toujours mis en avant l’enjeu de l’amélioration des conditions de travail, cruciale en fin de carrière. Les attentes des travailleuses et des travailleurs sont toujours très fortes en la matière. L’absence de propositions crédibles d’une partie du patronat montre qu’il n’a pas pris la mesure du sujet.

La CFDT agira donc désormais auprès du Gouvernement pour porter ses revendications et permettre que le futur projet de loi soit clairement ambitieux. 

20 avril 2024 |

Saipol : un accident dramatique qui ne peut pas rester sans réponse

0

Publié le 11/04/2024

Par Isabelle Mercier, secrétaire nationale de la CFDT; Dominique Bousquenaud, secrétaire général de la FCE-CFDT; Stéphane Bonnetain, secrétaire général de la CFDT Occitanie

La confédération CFDT s’associe à la Fédération Chimie Energie CFDT et à la CFDT Occitanie pour apporter son soutien au salarié gravement touché par l’explosion survenue sur le site de l’usine SAIPOL de Sète, ainsi qu’à sa famille, ses proches et l’ensemble des salariés.

La CFDT sera attentive à ce que les causes de cet accident soient identifiées afin d’en tirer toutes les conséquences que ce soit en termes de responsabilité et d’actions de prévention à mettre en œuvre afin d’éviter d’autres catastrophes.

À l’heure où le gouvernement a lancé un grand plan pour réduire les accidents graves et mortels, la question d’une réelle prise en compte de la prévention sur les lieux de travail se pose, alors même que ces derniers sont en augmentation.

La CFDT continuera d’agir au quotidien pour améliorer la prise en compte de l’organisation du travail, développer la culture de la prévention et de la sécurité au sein des entreprises et renforcer le dialogue social et professionnel.

20 avril 2024 |

Décès de Shamseddine, une tragédie pour notre société

0

Publié le 06/04/2024

Par Marylise léon, secrétaire générale de la CFDT; Catherine Nave Bekhti, secrétaire générale du Sgen; Laurent Lamberdière, secrétaire général de la Fep; Ingrid Clément, secrétaire générale d’Interco

La CFDT exprime ses condoléances à la famille et aux proches de Shamseddine, collégien de Viry-Châtillon, dont nous avons appris avec stupeur le décès hier après-midi.

Face à une telle tragédie les mots sont toujours durs à trouver.

Nous exprimons notre solidarité, notre soutien à ses parents et leurs proches ainsi qu’à l’ensemble de la communauté éducative et technique.

Nous avons confiance dans les services d’enquête et dans la justice pour établir les faits, les responsabilités, définir les sanctions à prendre contre les auteurs de ces violences inqualifiables.

L’heure est au recueillement et à la compréhension des faits. Il nous faudra ensuite, collectivement, nous interroger sur les causes de cette violence aux abords des établissements scolaires qui nous bouleverse toutes et tous.

20 avril 2024 |

Attentat de Moscou: soutien et solidarité avec la population russe

0

Publié le 23/03/2024

Par Commission exécutive de la CFDT

Un attentat terroriste, revendiqué par l’organisation État Islamique, a frappé de façon effroyable la population moscovite hier soir.

La CFDT exprime son total soutien aux citoyens et citoyennes russes ainsi que sa solidarité avec les familles des victimes. 

Cet attentat perpétré dans une salle de concert, nous rappelle que la même haine est toujours à l’œuvre répétant des massacres dans une violence insupportable.

La CFDT demeure convaincue que seules la solidarité et la détermination démocratique internationale permettront de surmonter ces épreuves. 

26 mars 2024 |

Pacte de la Vie au Travail : Les propositions communes des organisations syndicales

0

Publié le 19/03/2024

Par Les organisations syndicales CFDT, CGT, FO, CFE-CGC, et CFTC

Afin de négocier un accord ambitieux sur le Pacte de la Vie au Travail, les organisations syndicales CFDT, CGT, FO, CFE-CGC et CFTC font 10 propositions en commun.

Proposition 1 – Renforcer le dialogue social pour améliorer l’emploi des seniors en mettant en place un bilan social de branche fixant un objectif quantitatif et qualitatif en la matière, en rendant obligatoire la négociation d’entreprise sur cet enjeu et en renforçant le rôle des représentants des salariés par la suppression de la limite à 3 mandats.

Proposition 2 – Mettre en place un système de pénalité lorsque les objectifs d’amélioration du taux d’emploi des seniors ne seraient pas atteints.

Proposition 3 – Créer un véritable droit à la reconversion professionnelle qui repose sur un dispositif avec maintien de la situation professionnelle du salarié (contrat, rémunération…).

Proposition 4 – Renforcer par la négociation collective la prévention de l’usure professionnelle en rendant obligatoire la cartographie des métiers à risque et fort taux de sinistralité dans les branches et les entreprises, afin d’anticiper les reconversions et de mettre en place des plans de prévention obligatoires intégrant les aménagements de fin de carrière.

Proposition 5 – Rendre le droit à la retraite progressive opposable 4 ans à partir de 60 ans avec une prise en charge des cotisations retraites à 100%.

Proposition 6 – Maintenir les cotisations retraites à 100% lorsque le salarié passe à temps partiel dans sa dernière partie de carrière.

Proposition 7 – S’opposer au CDI Seniors qui ouvre droit à de nouvelles exonérations de cotisations au bénéfice des entreprises.

Proposition 8 – Ouvrir à la négociation obligatoire les plans de développements des compétences dans les entreprises de plus de 1 000 salariés.

Proposition 9 – Faire du Conseil en Évolution Professionnelle un droit effectif pour l’ensemble des salariés.

Proposition 10 – Piloter une stratégie nationale de la reconversion dans un lieu paritaire commun.

26 mars 2024 |
CFDT Isère - Copyright 2012 - 2020