ACTUALITES

Télétravail : les préconisations de la CFDT, la CFTC et l’UNSA

0
Publié le 14/05/2020

La crise sanitaire a imposé le télétravail à celles et ceux dont le poste le permettait. Il est encore fortement recommandé actuellement. Il a été vécu diversement, notamment en raison de l’absence de distinction entre la sphère privée et professionnelle. Pour autant, nombreux sont ceux qui le plébiscitent à l’avenir au regard des bénéfices qui peuvent en être tirés, tant pour les travailleurs que pour les entreprises et administrations

La CFDT, la CFTC et l’UNSA considèrent en conséquence que le télétravail doit être repensé pour tenir compte des expériences vécues et construire des perspectives d’avenir.
De nombreuses enquêtes ont vu le jour pour donner la parole aux télétravailleurs, comprendre les difficultés rencontrées tout comme les conditions de réussites et dégager des pistes d’amélioration. Il en est ainsi de l’étude menée par l’ANACT pendant le confinement ou encore du questionnaire réalisé par Res Publica sur le travail à distance durant cette même période. Ces éléments de diagnostic nous permettent d’enrichir les enseignements dont nos militants ont pu nous faire part, qu’il s’agisse de cette période particulière de lutte contre le covid 19, ou de la pratique qu’ils ont du télétravail négocié par le biais d’accords ou discuté lors de la mise en place de charte.

Une opportunité se présente pour stabiliser les contours du télétravail au plus grand bénéfice des travailleurs comme des entreprises et administrations, tout en lui donnant une dynamique nouvelle tenant compte des attentes de toutes les parties prenantes.

C’est sur la base de ces analyses que nos organisations ont élaboré une série de préconisations, présentées dans le texte joint. Elles ont pour but de construire des repères communs et d’imaginer des pistes de réflexion pour se saisir du sujet dans le cadre d’un dialogue social de qualité.

Les modalités de ce dialogue restent à définir : accords interprofessionnels pour les travailleurs des secteurs privés et publics, accords d’entreprise et d’administrations, accords de branche dont le renouvellement nous apparait nécessaire. Tout est possible. A une condition. Que l‘ensemble des acteurs soient prêts à s’engager pour tirer les leçons de cette période inédite et améliorer les conditions des télétravailleurs.

15 mai 2020 |

Syndicalisation; Des adhérents CFDT plus nombreux

0
Publié le 14/05/2020
Par Béatrice Lestic, secrétaire nationale

Comme chaque année, pour répondre aux exigences de transparence financière, la CFDT a fait certifier ses comptes et attester son nombre d’adhérents par les commissaires aux comptes.

L’année 2019 conforte notre organisation syndicale avec une progression de 4 251 adhérent.es ce qui porte à 625 525 le nombre d’adhérents CFDT, à quasi-parité, avec 50,66 % de femmes et 49,34 % d’hommes.

Cette progression témoigne du travail quotidien des équipes CFDT dans les entreprises et les administrations et de la confiance que nous font les salariés. La CFDT, même en ces temps de crise sanitaire, démontre qu’elle reste à l’écoute des réalités du monde du travail et mobilisée pour défendre les droits des travailleurs.

Les adhérents et militants sont « Fiers d’être à la CFDT » et appellent les travailleurs à rejoindre notre organisation.

15 mai 2020 |

[Interview] « Il va falloir retrouver le sens commun et le sens collectif et cela passe par plus de solidarité »

0

Laurent Berger était invité des 4 Vérités sur France 2 le mercredi 6 mai. Il a parlé du nécessaire dialogue social pour accompagner le déconfinement et redonner confiance aux travailleurs et travailleuses. Il a également parlé des besoins de solidarité, de redistribution des richesses et de reconnaissance des personnels qui nous ont permis de faire face à la période. 

7 mai 2020 |

L’histoire, un récit culturel commun

0
Publié le 06/05/2020
Par Fabienne Doutaut

Histoire sociale, histoire des idées, histoire politique, histoire économique, histoire migratoire, histoire des sciences, histoire culturelle, l’histoire, pluridisciplinaire ou non, retrace le récit des événements marquants qui ont façonné notre nation. Elle aide à comprendre les effets de ce passé sur notre présent.

Le 1er mai 2020 la fête du travail s’est déroulée de façon totalement inédite puisque la vie sociale comme la vie économique sont restées placées sous le signe du confinement.

L’histoire sociale retiendra, comme tous les militants de la CFDT, que cette fête du travail a eu lieu dans une période inédite de pandémie qui oblige bon nombre de travailleurs à exercer leur métier en adoptant des mesures de protections : distanciation sociale, port du masque et de gants, gestes barrières. Et pour bon nombre d’autres personnes, lorsqu’elles ont pu conserver leur activité, le télétravail s’impose. Perspective inenvisageable il y a encore 8 semaines.

Il est indéniable que cette année 2020 restera inscrite dans le récit de l’histoire de France comme celle d’une crise sanitaire, économique et sociale sans précédent. Il est impossible de connaître les options qui seront choisies pour le monde d’après mais il est certain que la CFDT revendique un nouveau mode de développement économique fondé sur la justice sociale, l’urgence écologique et l’impératif démocratique. La place de l’humain doit être au cœur des choix politiques et les politiques publiques doivent répondre aux inégalités que la crise actuelle met avec acuité en lumière. Dans ce besoin de partage des communs pour faire société, la culture a toute sa place et ses réseaux sont des vecteurs de transmission de notre histoire.

Pour continuer de cultiver notre présent, lisons et écoutons ce qui est accessible en ce moment de l’histoire de France, de l’Europe et du monde.

 

L’histoire sociale, une histoire en mouvement

Qui dit histoire, dit archives, car la première ne pourrait s’exercer sans les secondes. Les archives confédérales valorisent ainsi l’histoire de la CFDT par le recueil des documents, affiches, films et autres supports de l’action syndicale. Pour ce 1er mai virtuel elle a mis en ligne des affiches de différentes périodes éditées par le syndicat à l’occasion de la fête du travail. On retiendra que celle de 1980 donne rendez-vous à la Bastille à Paris et précise qu’après la prise de parole du secrétaire général de l’époque, Edmond Maire, se tient un spectacle d’Henri Tachan puis de Pierre Perret.

Toujours dans le domaine du recensement de ce qui fera sens avec le temps, les archives nationales du monde du travail ont pour mission de collecter, classer, conserver, communiquer et valoriser les archives d’acteurs de la vie économique et professionnelle : entreprises, syndicats, comités d’entreprises, organismes professionnels, associations œuvrant dans le monde du travail. En cette période de confinement, elles collectent les témoignages (écrits, photographies, documents sonores ou audiovisuels) sur la manière dont le télétravail s’organise. Message à envoyer à anmt@culture.gouv.fr avec en objet « Collecte confinement ». http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/camt/

Depuis 80 ans, à Montreuil, le musée de l’Histoire vivante présente l’histoire ouvrière et sociale. Il offre sur son site un aperçu de ses collections sur l’histoire du mouvement ouvrier mais aussi des anciennes expositions telles que, Femmes en métiers d’hommes. Et sa dernière exposition avait notamment mis en lumière les collections de la CFDT sous le thème #ouvrier.e.s au musée.
http://www.museehistoirevivante.fr/

La chaîne de télévision Arte diffuse jusqu’au 26 juin 2020 une histoire du mouvement ouvrier européen Le Temps des ouvriers en quatre épisodes réalisés par Stan Neumann, sous la direction scientifique de Xavier Vigna, historien du travail et des mondes ouvriers : « Le temps de l’usine » ; « Le temps des barricades » ; « Le temps à la chaîne » ; « Le temps de la destruction ». Lu par le chanteur Bernard Lavilliers ces films exposent, à partir d’archives, de dessins humoristiques et de commentaires d’historiens, l’entremêlement des évolutions du travail, des orientations syndicales et des épisodes politiques.
https://www.arte.tv/fr/videos/RC-019317/le-temps-des-ouvriers/

 

L’histoire mondiale de la France en récit sonore

L’histoire de France est le fruit d’une histoire mondiale car elle s’est construite en fonction de ses interactions avec le reste du monde. À partir du livre dirigé par l’historien Patrick Boucheron, sorti en 2017, Histoire mondiale de la France, le théâtre national de Bretagne propose de découvrir 50 dates dont le récit couvre de – 34 0000 avant J.-C. à 2015 à travers les lectures d’artistes de talent. Vous aurez ainsi le plaisir d’entendre par exemple « 1347, la peste atteint la France » écrit par Julien Loiseau, lu par Tania de Montaigne ; « 1539, l’empire du français » écrit par Patrick Boucheron, lu par Jacques Weber ; ou « 1685, la révocation de l’Édit de Nantes, événement européen » écrit par Philippe Joutard, lu par Nicole Krief.
https://www.t-n-b.fr/lire-histoire-mondiale-de-la-france

 

L’histoire éclaire l’actualité des migrations

Le musée national de l’histoire de l’immigration, situé dans le palais de la porte Dorée à Paris, est accessible depuis chez vous. Offrez-vous un aperçu des collections d’objets, d’art contemporain ou d’histoire ; prolongez les expositions temporaires comme Paris-Londres. Music Migrations ; écoutez le podcast de la conférence de septembre 2019 « Naufragés sans visages » ou lisez des passages de la revue de sciences sociales Histoires et Migrations consacrée aux « Capitales européennes et diversité culturelle ».
https://www.histoire-immigration.fr/

 

Une nation apprenante de son histoire

Dans le cadre de l’opération Nation apprenante du ministère de l’Education nationale, la chaîne de télévision TV Histoire propose des programmes dont les sujets font parfois écho aux thématiques sur lesquelles s’engage la CFDT. C’est le cas avec le droit à l’avortement ou la promotion d’une Europe solidaire à travers l’exemple de Simone Veil : Simone Veil, la loi d’une femme (jeudi 7 mai à 12h15 ; mardi 12 mai à 11h45 ; vendredi 22 mai à 10h35 ; mercredi 27 mai à 11h40). C’est aussi le cas avec la revendication d’une transformation de la société faisant davantage place aux jeunes, luttant contre les discriminations raciales en France et dans le monde dans les années 1968 qui est retracée dans plusieurs films : La Vague (jeudi 7 mai à 08h05 ; lundi 11 mai à 09h10) ; L’Explosion (jeudi 7 mai à 09h45 ; lundi 11 mai à 10h50) ; 1968, une année d’enfer (vendredi 8 mai à 10h45 ; mercredi 13 mai à 09h40 ; mardi 19 mai à 08h05 ; jeudi 28 mai à 10h45).
https://www.histoire.fr/actualit%C3%A9s/le-programme-nation-apprenante-de-mai

 

L’histoire audible des radios du service public

Sur la radio de service public, France Culture, l’histoire est présente dans plusieurs émissions phares. Concordance des temps de Jean-Noël Jeanneney éclaire l’actualité à l’aide de précédents historiques (samedi de 10h à 11h).
https://www.franceculture.fr/emissions/concordance-des-temps

Le cours de l’histoire par Xavier Mauduit remet au goût du jour le récit de l’histoire (lundi au vendredi de 9h à 10h)
https://www.franceculture.fr/emissions/le-cours-de-lhistoire

Le Journal de l’histoire par Anaïs Kien, chronique de 3-4 minutes, revient sur un épisode ou un symbole historique (lundi au vendredi à 9h52).
https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-de-lhistoire

Les mécaniques du complotisme décryptent les logiques à l’œuvre dans les théories du complot qui envahissent de plus en plus la société française.
https://www.franceculture.fr/emissions/mecaniques-du-complotisme

 

L’histoire éclaire le présent à la lumière du passé. Elle nous invite à comprendre notre présent par l’analyse des événements et des crises du passé. Elle nous oblige à réfléchir aux actions que nous devons chacun et tous ensemble prioriser pour l’avenir, en particulier pour construire le monde de demain, après cette crise du Covid 19. Parce que l’avenir vient de loin.

7 mai 2020 |

Les travailleurs face au Covid-19 : enquête de la CFDT

0

Découvrez l’enquête de la CFDT, réalisée mi-avril, en partenariat avec l’institut de sondage Kantar.

Depuis le début de la crise du COVID 19, la CFDT s’est mobilisée pour être aux côtés des travailleurs et de ses adhérents. Le nombre de questions et témoignages reçus sur la boite covid19@cfdt.fr (2 700 mails reçus et traités en 1 mois et demi), et le nombre de vues sur la FAQ dédiée au Coronavirus (plus de 1,2 million de vues), nous ont donné un aperçu de la diversité des situations, de l’ampleur des questions et des inquiétudes soulevées par cette crise. Pour en savoir plus, la CFDT a décidé de lancer une enquête auprès de salariés français, pour recueillir leur perception de l’impact de la crise sur leur situation professionnelle, et leur vision de l’avenir.

TÉLÉCHARGER
Rapport CFDT COVID19
4 mai 2020 |
CFDT Isère - Copyright 2012 - 2020