Attentat d’Arras : faire bloc contre le terrorisme islamiste et l’obscurantisme

0
Publié le 14/10/2023
Par Marylise léon, secrétaire générale de la CFDT; Catherine Nave Bekhti, secrétaire générale du Sgen; Laurent Lamberdière, secrétaire général de la Fep; Ingrid Clémeny, secrétaire générale d’Interco; Mylène Jacquot, Secrétaire générale de l’Uffa; Perrine Mohr, secrétaire générale CFDT Hauts de France

Un enseignant, Dominique Bernard, a été assassiné par un terroriste islamiste devant le lycée Gambetta-Carnot d’Arras où il travaillait. Trois autres personnels de l’établissement ont également été blessés dans cet attentat qui intervient presque trois ans, jour pour jour, après l’assassinat de Samuel Paty.

La Confédération CFDT, la CFDT Hauts de France et les fédérations Sgen, Fep et Interco s’associent à la douleur des proches des victimes et à celle de toute la communauté éducative. Elles saluent le courage et le dévouement des personnels qui ont cherché à protéger leurs élèves ainsi que l’intervention très rapide et le sang-froid de l’équipe de police évitant ainsi un bilan qui aurait pu être encore plus dramatique.

L’École est une nouvelle fois attaquée du fait de la mission de service public qu’elle assure et qui est résumée dans la Charte de la laïcité de 2015 : « Les enseignements sont laïques. Afin de garantir aux élèves l’ouverture la plus objective possible à la diversité des visions du monde ainsi qu’à l’étendue et à la précision des savoirs, aucun sujet n’est a priori exclu du questionnement scientifique et pédagogique. Aucun élève ne peut invoquer une conviction religieuse ou politique pour contester à un enseignant le droit de traiter une question au programme ».

L’École est éprouvée. Les personnels des communautés éducatives seront fortement sollicités pour traverser cette nouvelle épreuve. Ils ont besoin de sérénité et de temps pour accompagner les élèves dans la compréhension du monde et dans leurs apprentissages. Attention aux réformes précipitées qui ne répondraient pas aux besoins de notre École.   

La CFDT assure de son soutien tous les personnels des établissements et des écoles qui vont accueillir leurs élèves dès lundi. Elle appelle à faire bloc contre tous les obscurantismes. Ce nouveau traumatisme pour les agents et les élèves va perdurer. Pouvoir en parler est absolument nécessaire, mettre en place des solutions de prévention dans les établissements scolaires qui associent l’ensemble des politiques publiques également. Les enjeux sont multiples. Ils doivent être traités par le dialogue et notamment le dialogue social.

Au-delà, après le placement du pays en niveau d’alerte « Urgence attentat », il ne suffit pas d’appeler les administrations et les établissements publics à la vigilance. Il faut aussi assurer la protection indispensable aux agents publics dans l’exercice de leurs missions, quelles qu’elles soient. Leur engagement au service de toutes et tous, partout, l’exige.

16 octobre 2023 |

Les commentaires sont fermés.

CFDT Isère - Copyright 2012 - 2020