Le saviez-vous ? La simplification du bulletin de paie

0

Rendre plus lisible le bulletin de paye est un impératif défendu par la CFDT. De cette lisibilité dépend la compréhension par chacun de ses droits. De la même manière, le bulletin de paye doit être un outil permettant de mieux comprendre le fonctionnement de notre modèle social, fondé sur des contributions. Réformer le bulletin de paye est donc intéressant pour les salariés et les entreprises : encore faut-il qu’en le simplifiant, on ne perde pas les informations constitutives ou garantissant le droit notamment des plus précaires ou mobiles.

Le 20 février 2017, M. Jean-Christophe Sciberras a remis à Myriam El Khomri, ministre du Travail, un rapport intitulé « Les enseignements de l’expérimentation sur la clarification du bulletin de paie ». Au cours de l’année 2016, dix entreprises pilotes ont expérimenté la nouvelle maquette du bulletin de paye. Cette dernière doit se déployer progressivement et par phase : le nouveau modèle de bulletin de paye doit être utilisé par les entreprises de plus de 300 salariés à compter du 1er janvier 2017 et par toutes les entreprises, quelle que soit leur taille, à compter du 1er janvier 2018.

La CFDT a contribué au travail de regroupement et de classification les lignes de cotisation de protection sociale par nature de « risque couvert » (santé, accident du travail, retraite, famille et sécurité sociale, assurance chômage)., tout en alertant vivement sur la nécessité de pouvoir vérifier dans la durée l’établissement des différentes lignes du bulletin de paye.

15 mars 2017 |

Les commentaires sont fermés.

CFDT Isère - Copyright 2012 - 2017.